community-management

Community Management : où en est-on ?

En seulement une dizaine d’années, les réseaux sociaux ont changé la face d’Internet et des moyens de communication. Pour les entreprises, ils ont permis de rapprocher les marques de leurs clients en développant leur sens de « communauté ». 

Mais si les réseaux sociaux, tels que Facebook ou Instagram, sont mondialement connus, il en est autrement pour ceux et celles qui se cachent derrière le succès en ligne des marques. Alors qu’est-ce donc que le community management et quelles sont ses évolutions ?

D’où vient le community management ?

Si vous l’ignoriez, l’histoire des réseaux sociaux débutent dans les années 90. Ils se présentaient comme des services de réseautage internes via des forums ou des blogs. Quelques années plus tard, à l’aube du XXIème siècle, l’apparition d’Internet et des nouvelles technologies vont contribuer à leur croissance fulgurante.

De nos jours, avec un nombre d’utilisateurs qui n’a de cesse de grandir, les fonctionnalités des réseaux sociaux se multiplient à vitesse grand V pour s’adapter en permanence aux usages. Facebook compte, par exemple, plus 2 milliards d’utilisateurs, et une centaine de fonctionnalités. Afin de gérer et engager tout ce petit monde, les réseaux sociaux ont donc engendré l’apparition de nouveaux métiers dont le community management.

Un métier encore méconnu

Créer un compte sur un réseau social peut sembler anodin. Le processus ne prend que quelques minutes et l’interface est facile d’utilisation. Mais une fois que vous avez créé votre page et invité votre réseau à suivre votre entreprise, plusieurs questions se posent : « Qu’est-ce qu’on écrit ? Combien de posts publier ? À quel moment ? » etc.

Faire appel à un community manager prend alors tout son sens. Pour adopter les bonnes pratiques des réseaux sociaux et rendre pertinente la communication de votre entreprise auprès de votre public cible, celui-ci fait en quelques sortes office de couteau-suisse. Il mêle, à la fois, conseil, stratégie, organisation, créativité et analyse.

Pour ce faire, il va :

  • Établir votre stratégie digitale pour donner le point de départ de votre communication
  • Paramétrer votre compte pour le rendre pertinent et accessible à tous
  • Mettre en place une charte éditoriale pour unifier votre voix
  • Créer du contenu original et pertinent pour construire votre communauté
  • Conceptualiser une campagne publicitaire pour améliorer votre impact
  • Faire un état des lieux de votre réputation, de vos concurrents et de votre secteur
  • Effectuer un rapport de vos performances et mettre en place les actions pour les améliorer

Engager c’est bien, fidéliser c’est mieux

L’un des buts premiers du community management est de développer votre communauté, en ligne mais aussi, au delà des frontières du web. Les efforts d’un community manager doivent se traduire dans vos ventes, vos visites, vos devis etc.

L’erreur la plus commune reste de se focaliser sur l’acquisition sans penser à la fidélisation, sur le court terme plutôt que sur le long terme. Il ne suffit pas de poster une publication de temps à autres pour espérer récolter des dizaines de milliers de fans ou de nouveaux clients. De même, la pêche aux abonnés (jeux concours intempestifs, achat de fans…) nuit à la fois à vos performances et à votre e-reputation.

Une autre, et d’ignorer les règles de modération, de gestion et de publication. Tout ce que vous faîtes sur les réseaux sociaux traduit l’identité de votre marque. Vous ne pouvez donc pas « refiler » l’animation de vos comptes au premier stagiaire qui passe. Sans une charte établie, votre image risque d’être impactée et une mauvaise gestion peut rapidement conduire à un bad buzz.

Complément indéniable d’une stratégie de communication efficace, chez Adelios le community management a été pensé pour structurer l’ensemble de votre image en ligne. Entre créativité et action, notre but est de convaincre de potentiels clients de faire appel à vous, plutôt qu’à vos concurrents.

Leave a Reply