CMS : Un outil réputé pour la réalisation de son projet web

Votre activité nécessite désormais un site web, et vous êtes à la recherche de l’outil qui le rendra à votre image sans nécessiter un Bac+12 en développement web ? Pas si simple…

Souvent montrés du doigts, les CMS sont aujourd’hui à la base du fonctionnement de nombreux sites internet. Ce n’est donc pas un hasard si leur part de marché augmente chaque année et que l’avenir des sites réside, en partie, à travers eux grâce à la forte croissance de la digitalisation. 

CMS : LA DOUBLE CASQUETTE 

Pour faire simple, Le Content Management System (CMS), qui se traduit en français par « système de gestion de contenu », est un programme informatique qui utilise une base de données à partir d’un modèle pré-construit. Il permet ainsi de gérer, de A à Z, l’apparence et le contenu d’un site web, de sa création à sa maintenance. Avec 1,7 milliards de sites web créés dans le monde, pas moins de 54 % d’entre eux utilisent, aujourd’hui, un CMS. 

Le CMS fonctionne sur le principe informatique de « what you see is what you get », soit « ce que vous voyez est ce que vous obtenez ». Il se caractérise par sa facilité à séparer le contenu de la mise en forme en fournissant des moyens simplifiés afin d’éditer le contenu à sa guise. C’est pourquoi, il est utilisé dans tous types de créations de sites. Vous pouvez ainsi faire vivre un site internet sans connaissance technique dans les métiers du web et avoir un contrôle total sur son contenu. 

Attention, toutefois, à ne pas trop user de cette fonction « caméléon. » En effet, pour une utilisation professionnelle optimale, des connaissances en développement sont requises pour tous changements ou modifications de la structure qui impliqueraient alors des codes sources. D’autre part, une accumulation de plug in peut rendre un CMS extrêmement lent, voir inutilisable avec le temps. Ainsi les CMS les plus répandus sont donc open-source, c’est-à-dire gratuits mais il existe également des CMS privés et payants qui sont, eux, utilisés en particulier, en interne, par les agences et les développeurs. 

PLOUF, PLOUF : CE SERA TOI !

Les possibilités pour trouver le CMS qui convient le mieux à vos besoins sont plus diverses les unes que les autres. Tandis que certains s’adressent à tous, d’autres s’adressent aux professionnels du milieu web. De même, certains CMS proposent une offre générale pour tout type de création quand d’autres se spécialisent dans divers domaines.

Un petit point sur les 3 CMS les plus utilisés :

En troisième position sur le marché des CMS, on retrouve Drupal, qui regroupe 2% des sites. Cet outil est le résultat d’un projet mené à l’université d’Anvers en 2000. Considéré comme l’un des systèmes les plus sécurisés, son importante communauté d’utilisateurs actifs, se réjouit d’avoir de nombreuses extensions, des mises à jour régulières et d’avoir également la possibilité d’opter pour une traduction dans différentes langues. 
À côté de ça, il consomme beaucoup de ressources ce qui le rend assez lent. Son utilisation hors spécialistes et développeurs est notamment compliquée, en partie à cause de son back-office, difficile à prendre en mains.

Sur la seconde marche du podium, on découvre Joomla. Avec ses 600 000 membres, ce CMS, créé en 2005, couvre 3 % des sites internet dans le monde. En plus de supporter 64 langues et de posséder une puissance de gestion supérieure à ses concurrents, il propose de nombreux thèmes gratuits.
Déconseillé pour les blogs et les sites vitrines, ce CMS, considéré comme « lourd », arbore une prise en main complexe.

Enfin, leader dans ce secteur, et connu de tous : WordPress. Ce CMS, qui s’adapte à tous types de sites, motorise environs 35,2 % des sites dans le monde. Ce système open-source est une solution des plus fiables. Grâce à sa simplicité d’installation, sa facilité d’utilisation, ses nombreuses extensions et son ergonomie optimale, il possède désormais la plus grosse communauté. Malgré cela, il a le défaut de sa qualité. Etant très couru, il fait face a beaucoup d’attaques virales et devra être mis à jour régulièrement pour y faire face. 

CMS VS « DÉVELOPPEMENT SUR-MESURE » 

Pour concevoir votre site web, le CMS n’est pas l’unique solution : il existe également la conception d’un site sur mesure. Contrairement à un CMS, l’idée d’un développement sur mesure est différent. Le site internet va être codé sur-mesure par des développeurs expérimentés, en fonction de besoins et d’attentes plus spécifiques. D’ailleurs, il comporte généralement des fonctionnalités assez avancées. Utiliser un site sur-mesure permet donc le champ des possibles, et laisse ainsi s’exprimer, une créativité débordante.

Certains besoins client peuvent alors dépasser les capacités de cet outil. Pour de nombreux cas, il est nécessaire de développer son site sur mesure. Et à ce niveau, beaucoup de langage web très performant ont vu le jour récemment. Certains d’entre eux permettent d’afficher de la 3D directement dans le navigateur comme par exemple notre projet Hinderer&Wolff. D’autres, permettent de créer de véritables programmes web, comme le jeu ou l’application. Notre équipe a d’ailleurs mis en place une application pour Scamac-immo.

Comme tout système formaté, dès que la demande et le besoin se voudra plus spécifique, le CMS n’est finalement plus une solution adaptée. Chez Adelios pour ce type de besoin, nous proposons le langage le plus adapté à votre projet. Ceci, afin de garantir une vitesse d’exécution et un référencement naturel optimal.  

ET SI NOUS COUPIONS LA POIRE EN 2 : UN CMS EN HEADLESS

Au regard de tous ces éléments, il apparaît comme évident que chacune de ses méthodes présentent des atouts indéniables. Alors, comment choisir ? Et bien, pourquoi ne faire le choix d’exploiter le meilleur de chacune des méthodes citées en utilisant un CMS en headless

Un CMS en headless signifie l’utilisation d’un CMS uniquement pour la gestion des contenus et des comptes. Celui-ci devient alors un CMS qui respecte un principe central de l’informatique : la séparation des préoccupations (SoC, separation of concerns). 

On revient donc aux fondamentaux d’un CMS, conçu pour administrer des contenus. On sépare le backend (l’administration du site), qui sera propulsé par le CMS (la base de données) et le frontend (la partie accessible par les internautes). Les données peuvent être consommées par une application web comme un site. Mais également par une application mobile ou un terminal quelconque. 

C’est une solution que nous utilisons souvent chez Adelios, il permet aussi l’utilisation de l’environnement de gestion du CMS. Le client, s’il utilise déjà un CMS, n’aura donc pas à réapprendre l’utilisation d’une nouvelle interface. Il pourra ainsi continuer à se servir de   l’utilisation de ses plug in, par exemple. 

Quelque soit la solution choisi, Adelios vous accompagne dans la création de votre outil Web. Nous sommes également conseil par rapport à vos besoins et à l’écoute de vos demandes en mettant notre expertise à votre service !

SOURCES
W3 Techs, Hubspot, Netmedia, Arobasenet

Comments are closed