L’engagement éthique dans le développement web

Peut-être que le concept d’éco-engagement ne semble pas rimer avec le digital pour vous ? Il est pourtant possible aujourd’hui de créer des outils numériques tout en s’inscrivant dans une démarche d’économie d’énergie et donc d’engagement éthique.

À l’heure de l’engagement éthique, les nouveaux enjeux environnementaux et sociétaux poussent la communication à s’inscrire, elle aussi, dans une démarche globale et responsable. Tournés de plus en plus vers le digital, nous en oublions que le numérique pollue et que son impact environnemental est bien réel.

Qualifiée de pollution « dormante », le numérique émet l’équivalent de 3,8 % des gaz à effet de serre mondial, une part supérieure à celle de l’aviation civile. D’ailleurs, le poids des pages web a, quant à lui, été multiplié par 115 ko en 20 ans. Alors, comment s’impliquer dans le web éthique pour avoir un impact positif sur le monde ?

YOU GO GREEN !

De nos jours, le nombre d’objets connectés dans le monde est de 22 milliards et, d’ici 2025, celui-ci pourrait atteindre 39 milliards. Selon l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), le secteur informatique consommerait ainsi environ 10 % de l’électricité mondiale. À titre de comparatif, si l’Internet était un pays, il serait le troisième plus gros consommateur d’électricité mondial, derrière la Chine et les États-Unis.

Face à la technologie grandissante et à son impact sur notre planète, le « Go Green » fait donc son apparition pour tendre vers un web plus éthique. Il englobe principalement l’éco-conception, c’est-à-dire, le fait de réduire les impacts environnementaux et économiques des logiciels, sites internet ou encore applications mobiles, grâce à l’optimisation de leur réalisation. De leur création, à leur maintenance, jusqu’à leur suppression, toutes les étapes se doivent ainsi de répondre à des critères d’éco-conception spécifiques.

QUELLE PLACE POUR L’IMAGE DE MARQUE ?

À l’heure où l’avenir de notre planète est au cœur de tous les débats et touche tous les secteurs, les entreprises sont les premières concernées par l’éco-responsabilité. De leurs équipes et leurs habitudes, jusque dans les services proposés à leurs clients et leurs supports de communication, passer au « Go Green » devient aujourd’hui bien plus qu’une tendance, une valorisation de l’image de marque.

Gardons en tête qu’il y a quelques années, 58% des français ont boycotté une entreprise après avoir su qu’elle n’était pas responsable. Entre communication verte, durable et éthique, la réduction de l’impact environnemental d’une activité présente donc différents atouts non-négligeables :

  • Se démarquer de la concurrence
  • Augmenter les ventes grâce à des services ou produits éco-conscients
  • Développer un réseau partenaire d’acteurs du changement
  • Créer de nouveaux projets inspirants à l’impact positif sur la planète et la société
  • Séduire les jeunes, dont 90 % cherchent une entreprise engagée qui partage leurs valeurs
  • Faire des économies de ressources, d’argent et de temps
  • Trouver le juste équilibre entre web et print

De ces avantages, le web éthique va ainsi permettre d’ancrer une marque dans une démarche durable tout en proposant des services de qualité. Cela va également servir à promouvoir une identité numérique innovante en plus de renforcer sa présence sur tous les supports.

OK, MAIS COMMENT FAIRE ? : VERS UN DÉVELOPPEMENT WEB PLUS RESPONSABLE

L’une des premières idées fausses serait de penser que l’édition est moins écologique que le web. Pour cause, les principales sources de pollution numérique sont d’une part, les datacenters, d’immenses bâtiments remplis de serveurs reliés quasi-instantanément à tous les serveurs de la planète. À eux seuls, ils représenteraient 25 % des émissions globales de gaz à effet de serre, auxquelles s’ajoutent la maintenance et le refroidissement.

De l’autre, la fabrication des outils numériques va, quant à elle, jouer un rôle important puisqu’elle puise dans les ressources non-renouvelables et demande une forte consommation d’eau. Une utilisation massive et un fonctionnement 24h/24h et 365 jours/an du réseau et des centres de données vont également entraîner une consommation d’énergie considérable sur le long terme.

Toutefois, des solutions existent pour contribuer à un web plus écologique… Chez Adelios, nous visons en priorité à réduire la quantité d’outils web gourmands en ressources informatiques. Notre optimisation passe par la conception de web apps et de sites web plus légers et fonctionnels, notamment : en éliminant les fonctionnalités et plugins superflus, en privilégiant les hébergeurs verts, en réduisant les tailles des fichiers importés, en optimisant le temps de chargement des pages web, en repensant l’ergonomie grâce à un design simple, épuré et adapté aux supports.

En tant que véhicule d’information, nous devons accompagner les changements technologiques en mettant notre voix et notre créativité au service d’une société plus durable. Engagée dans l’éco-conception, Adelios travaille ainsi à créer une cohérence entre vos besoins réels, les outils conçus, les messages imaginés et l’impact environnemental.
Ne tardez plus pour aller découvrir Le Philtre, notre dernier projet web illustrant ces propos !

SOURCES
Strategy Analytic, L’ADN, Comeen, Green IT

Comments are closed

Copyright

 

© 2020 Adelios. Tous droits réservés.