maintenance-escalier

La maintenance web, qu’est-ce que c’est ?

Votre site est sorti depuis quelques mois et les visiteurs affluent déjà ? Un article de blog ou un post viral sur les réseaux sociaux et, du jour au lendemain, celui-ci se retrouve saturé… vous n’avez pas le temps de rafraîchir votre page que c’est le crash !

C’est alors que la maintenance sort de l’ombre ! Pour fonctionner correctement et éviter les désagréments de ce type, la mise en ligne de votre site implique, en effet, un suivi systématique. Cela peut sembler logique, toutefois, encore trop peu d’entreprises y font appel. Alors qu’est-ce que la maintenance web ? Et pourquoi n’est-ce pas qu’une simple option ?

Opération maintenance

Votre site ne répond plus ou tourne au ralenti ? Vous avez beau retourner le problème dans tous les sens, si vous n’avez pas, au préalable, mis en place un système de maintenance, trouver la solution va vous demander une bonne partie de votre temps et de votre argent.

Les technologies et les usages évoluent rapidement, un site surchargé ou obsolète peut nuire à votre image, diminuer votre référencement naturel, faire baisser vos ventes, voire même, devenir la proie des cyber-attaques. Pour vous y préparer, rien ne vaut un suivi régulier.

Extrait du verbe « maintenir », la maintenance web vous permet de garder votre site en bonne santé et d’assurer sa pérennité. Entre autres, elle instaure une fréquence de nettoyage, libère de l’espace, fait le tri dans les éléments inutiles ou obsolètes, optimise le temps de réponse, protège le système, effectue les mises à jour, corrige les bugs et les erreurs.

Une mise à jour est disponible…

Une question que l’on remet souvent au lendemain, une erreur pouvant être fatale pour votre site. Essentielles au bon fonctionnement de celui-ci, les mises à jour permettent à votre système de demeurer stable et d’éviter toutes intrusions. Chaque nouvelle version apporte ainsi des correctifs réguliers que la maintenance détecte et actualise.

En cas d’anomalie, une mise à jour va s’accompagner d’une sauvegarde de votre base de données afin de pouvoir récupérer votre contenu à tout moment. Avec la maintenance web, plus besoin donc de repartir à zéro lorsqu’une panne ou un piratage survient. 

Autre cas de figure : quand de simples mises à jour ne suffisent plus, votre site peut nécessiter une migration vers un autre serveur, apte à recevoir un nombre plus élevé de visiteurs ou des fonctionnalités avancées. La maintenance web a pour but d’anticiper et de faciliter ce processus.

Action, réaction

Que votre site fonctionne via un système de gestion de contenu (WordPress, Joomla, Drupal…) ou qu’il soit codé de A à Z, la maintenance web s’effectue par le biais d’un outil de supervision. Celui-ci centralise l’identification des dysfonctionnements, leur suivi et leur résolution, répartis en trois catégories :

  • Applicative (mises à jour, sauvegardes…)
  • Corrective (bugs, erreurs…)
  • Évolutive (ajout de modules, thème, contenus…)

Le plus souvent, l’outil est accessible via un « espace » dans lequel les prestataires et les développeurs ont accès en temps réel aux différentes opérations et problèmes à résoudre, comme c’est le cas chez Adelios.

Il comprend un espace de ticketing, dans lequel un ticket est ouvert dès qu’une intervention est nécessaire. Celui-ci va évaluer l’ampleur du bug (mineur, majeur ou critique) et le délai d’intervention définit. Il garde également en mémoire l’ensemble de historique des actions précédentes pour identifier les problèmes plus rapidement et les résoudre plus facilement. 

Cet outil de supervision, pouvant être appliqué à l’ensemble des domaines technologiques comme l’automobile ou la médecine, détermine une fréquence de maintenance et peut aussi permettre l’automatisation de certaines tâches.

En ce sens, la maintenance web prend le relais de la garantie d’un site internet ou d’une application. Grâce à une disponibilité technique mensuelle des équipes Adelios, elle vous permet de rester concentrer sur l’essentiel en vous évitant bon nombre de mauvaises surprises…

Leave a Reply